Mars

« Anciens GEA », du projet tutoré à l’association

La semaine dernière, l’équipe Charle News est partie à la rencontre des membres de l’association « Anciens GEA », composée d’étudiants en DUT GEA (Gestion des Entreprises et des Administrations) de l’IUT Nancy-Charlemagne.

Nous avons donc interviewé 4 des 20 membres de l’association, à savoir Hugo Grandgeorge, en deuxième année et trésorier de l’association ; Constant Baizeau en deuxième année également, président et fondateur de l’association ; Nina Boussalem en deuxième année et secrétaire de l’association ; puis Valentine Perrin en première année et vice-présidente de l’association.

 

Présentation et organisation de l’association

Commençons par une brève explication. Initialement, « Anciens GEA » est un projet tutoré, ayant pour principal objectif de constituer un réseau des anciens étudiants de GEA.

20 étudiants, dont 18 porteurs du projet, première et deuxième année confondues, ont participé à l’évolution d’un simple projet d’étudiants en une véritable association, afin de le rendre durable et utile aux autres étudiants. Ainsi, le président et le co-président, Léopold Kroell, n’ont pas participé au projet tutoré cette année mais ont supervisé « Anciens GEA » pour assurer la bonne évolution de l’association.

En ce qui concerne l’organisation au sein du groupe, une Assemblée Générale a lieu tous les mois, afin de faire le point sur les actions achevées et à mettre en place, et de redistribuer les nouvelles tâches et sous-projets.

Cependant, en début d’année, tous les membres se sont réunis pour une AGE (Assemblée Générale Extraordinaire), et c’est à ce moment que les fondateurs ont déterminé les tâches et les responsabilités de chacun. Chaque membre de l’association s’est vu attribué un statut officiel, vice-président, trésorier, secrétaire, …

Lors de cette même assemblée, les nouveaux membres ont également pu déterminer les équipes qui se sont chargé des sous-projets. Ils se sont donc divisés en 4 équipes de 5 personnes : les premières années s’occupant du book et du site web, les deuxièmes années de la partie conférence. De plus, un groupe composé de premières et deuxièmes années a été formé pour le financement. Par la suite, ils s’entraident si un groupe est plus performant qu’un autre.

Tout au long de l’année, ils organisent également des AGO (Assemblée Générale Ordinaire) afin de prendre connaissance de l’avancée de chacun des sous-projets.

 

Pourquoi créer une association en plus du projet tutoré ?

Ces 20 étudiants déterminés ont pris à cœur ce projet et en ont créé une association, car ils veulent la faire perdurer indépendamment du projet. Une fois celui-ci terminé, ils pourront alors continuer à aider et guider les géarques (étudiants en DUT GEA). Cette transformation permet également une meilleure avancée, de donner la possibilité au réseau de s’étendre au fil des années. Ils pourront ainsi motiver les nouveaux étudiants en charge du projet.

« Un projet comme celui-là ne peut pas bien se dérouler s’il n’y a pas un suivi sur le long terme », nous confie Valentine.

De plus, la création d’une association donne envie de s’investir davantage et va beaucoup plus loin qu’un simple projet tutoré en lui-même, ce qui leur permet aussi d’être plus autonomes.

Le but ultime de leur association est donc de promouvoir la formation GEA et de créer un réseau, permettant de proposer des offres de stages ou d’emplois aux étudiants en créant un lien entre anciens et actuels étudiants en GEA. Selon eux, le réseau ne permet pas seulement d’aider les étudiants, mais également les professionnels et l’IUT en proposant de nouveaux intervenants pour les cours. L’association n’ayant vu le jour que depuis un an, les membres du groupe ne peuvent pas encore proposer d’offre de stage et d’emploi, cependant, ils ont déjà plus de 200 contacts, ils sont donc bien partis.

Cela n’a pas empêché, il y a quelques semaines de cela, l’organisation d’une conférence nommée « DETx alumni » (DETx signifiant “découverte, expérience et technologie” et alumni signifiant “anciens élèves”) au sein de l’IUT Nancy-Charlemagne, sur le modèle de celles des grandes écoles de commerce. Par le biais de celle-ci, ils ont fait intervenir des anciens étudiants en GEA qui ont particulièrement réussi dans leur vie professionnelle pour qu’ils présentent leurs parcours, et ainsi, remotiver et donner envie aux étudiants de poursuivre leurs études. Cette conférence, ayant pour but de montrer le prestige de leur formation, a permis de redonner de l’ambition à certains étudiants qui n’en avaient plus, mais également de conforter d’autres dans leur projet. La conférence était organisée de la façon suivante : il y avait un amphithéâtre pour les premières années et un pour les deuxièmes années, ainsi que 9 intervenants (5 et 4 dans chaque amphithéâtre), et entre le roulement, il y avait un buffet. Chaque intervenant avait 10 minutes de parole sans supports, et pouvait ensuite échanger avec les étudiants. L’ensemble des membres de l’association sont satisfaits de la conférence puisqu’ils ont eu de nombreux retours positifs.

 

L’avenir de l’association

En ce qui concerne les projets futurs de l’association, ce serait tout d’abord de réussir à créer une grande base de données, et donc de mettre au point un vrai réseau. Cependant, ces 20 étudiants désireraient également étendre la conférence « DETx alumni » à tous les départements ainsi qu’à tous les IUT de France afin que chaque filière puisse y trouver son bonheur.

De plus, ils ont pour ambition d’avoir des sponsors afin de financer de nouvelles conférences et donner une notoriété à l’association.

Enfin, les membres du groupe nous ont également confié qu’ils étaient présents lors de la Journée Portes Ouvertes de l’établissement. Lors de cette dernière, ils ont mis en place une frise de CV, permettant de montrer aux futurs géarques des exemples de formation, de parcours ou de professions possibles après l’obtention du diplôme GEA. Ils ont également pu faire la promotion de leur association aux futurs étudiants.

Pour conclure, les 4 membres du groupe présents lors de l’interview ont tenu à nous dire qu’au-delà de tout ce qu’ils ont énoncé, la création de l’association leur est également très bénéfique pour leur avenir, puisqu’elle leur permet d’être plus ouvert, meilleur en gestion, plus professionnel et d’élargir leur réseau de contacts.

Alors, n’hésitez pas à les suivre sur Facebook et à les contacter si vous avez d’éventuels renseignements à recueillir ou à offrir !

Nous les remercions pour cette interview constructive et pleine d’ambition et souhaitons à l’association un bel avenir.