Septembre

Le Pôle des Langues

Aujourd’hui, l’équipe Charle News est partie à la rencontre de Mme Marjorie Antoni, enseignante d’anglais à l’IUT Nancy-Charlemagne et chargée de mission au service Pôle des Langues. C’est avec beaucoup d’enthousiasme qu’elle a accepté de nous présenter ce service, accessible à la fois aux étudiants et aux enseignants.

Pouvez-vous nous présenter le Pôle des Langues et ses principaux objectifs?

Mme Antoni : Le Pôle des Langues est un service commun, au même titre que la Bibliothèque, les Relations Internationales ou le CREM. C’est un service qui a été créé à la rentrée 2016 et auquel on pensait depuis très longtemps. La principale mission est la création et l’organisation d’ateliers en langues vivantes étrangères, afin que les étudiants et les enseignants puissent pratiquer une langue en dehors de l’enseignement classique qui est donné à l’IUT.

Comment le projet est-il né et de combien de personnes dépend-il ?

Mme Antoni : Le projet est né il y a très longtemps dans la tête d’une personne : la mienne.  A l’époque, je venais d’accepter la charge des Relations Internationales et, je savais déjà qu’elles ne pouvaient pas tout faire. Pour moi, dans le mot « International », il y avait le mot « voyage », mais également le mot « langues étrangères », et je trouvais que cet aspect « langues étrangères » n’était pas assez accentué. Nous avons quand même un Directeur qui est professeur d’allemand et un Directeur adjoint mexicain de nationalité.  Je savais que l’on pouvait travailler à l’élaboration d’un nouveau concept et, étant très prise par les Relations Internationales, je ne l’ai pas développé plus que cela.  Quand j’ai pris la décision, il y a 2 ans, d’arrêter les Relations Internationales pour laisser la place à quelqu’un d’autre, j’ai pensé que c’était le bon moment. J’ai pensé que développer un pôle animateur d’ateliers serait une bonne idée, et la direction m’a tout de suite fait confiance et m’a donné ce dont j’avais besoin. C’est-à-dire un secrétariat, avec deux personnes et la responsabilité de ce Pôle. Je travaille surtout avec une équipe d’enseignants, des professeurs de langue avec qui j’échange depuis très longtemps et qui, aujourd’hui, sont une petite quinzaine à œuvrer avec moi sur l’animation des ateliers.

Quelles sont les nouveautés de cette année ?

Mme Antoni : LA nouveauté de cette année est le fait que les ateliers soient ouverts à la fois aux enseignants et aux étudiants. Nous adoptons également une nouvelle manière de communiquer : nous communiquons dès à présent sur l’entièreté des ateliers, sur tout ce qui va se passer toute l’année. Cela permet aux gens de pouvoir anticiper. La dernière nouveauté est que l’on se sert un peu plus du service de communication et de Jill Laurent pour nous aider à atteindre nos cibles.  Nous utilisons plein d’outils différents: le Facebook de l’IUT, les écrans TV, un logo, etc. Nous essayons d’être plus professionnels dans notre manière de communiquer.

Quels sont les retours que vous avez reçus concernant l’édition précédente ?

Mme Antoni : L’année dernière, à la fin des ateliers, nous avons mené une enquête à laquelle plus de 200 étudiants ont répondu. Elle a donc plutôt bien fonctionné. Le premier bilan est extrêmement positif ! Nous avons d’abord intéressé beaucoup d’étudiants, nous avons ensuite surpris un certain nombre d’étudiants, et nous en avons convaincu un grand nombre. Sur une première année d’existence, nous avons pu asseoir une notoriété et aujourd’hui, je pense que le Pôle des Langues est un service connu. Maintenant nous allons pouvoir travailler sur plus de contenu, plus de diversité. L’édition précédente est un succès mais pour moi, le succès est relatif. Il y a toujours des moyens d’améliorer, de changer les choses, d’innover et de faire en sorte de toucher plus de personnes, de mieux toucher les personnes déjà atteintes. Bien évidemment, on peut encore améliorer les choses.

Le Pôle des Langues sera-t-il toujours présent l’année prochaine ?

Mme Antoni : Oui, c’est une certitude ! Nous allons nous inscrire dans la durée et l’offre va évoluer.

Avez-vous un petit mot pour conclure cette interview ?

Il faut toujours, toujours, toujours, donner libre cours à ses idées. Toujours avoir une idée à laquelle on tient dans un coin de sa tête car, même si elle ne se réalise pas tout de suite, pour des tas de raisons, si l’on sait que c’est important, à un moment donné, il y aura l’espace pour le faire.  Le Pôle des Langues est à cette image !


N’oubliez pas
que pour ce premier semestre (période octobre-novembre 2017), l’inscription au Pôle des Langues est possible jusqu’au 22 septembre à 12H, soit la fin de cette semaine.

Vous voulez vous inscrire ? C’est simple, cela se fait par email ou en passant au secrétariat du Pôle des Langues / Relations internationales (au rez-de-chaussée à l’IUT).

Plus d’informations avec ces petites images :

Notre dernier article ici.

A bientôt !